Actualités

Le site va bénéficier d’une enveloppe de 130 millions d’euros pour renforcer son offre d’aluminium à base de recyclé.

image.GMDNW1C’est une belle preuve de confiance que le groupe Constellium accorde à son site phare de Neuf-Brisach. Sept ans après le dernier investissement majeur de près de 200 millions d’euros pour développer ses activités dans l’automobile, le spécialiste mondial de la fabrication de tôles en aluminium a annoncé un nouvel investissement structurant de 130 millions d’euros autour de ses capacités de recyclage.

 

 

 

Constellium Biesheim

L’objectif de l’entreprise est de renforcer sa capacité à répondre aux demandes des clients dans l’automobile comme dans l’agroalimentaire, désireux d’intégrer une part croissante d’aluminium recyclé dans leurs produits.

Constellium

image.QTLAW1 Concrètement, cet investissement se traduira par une extension des bâtiments et par l’installation de deux nouveaux fours et d’une ligne de préparation de chutes et canettes usées. Pour alimenter ces fours, Constellium pourra notamment récupérer chez ses clients de la filière auto les chutes d’aluminium à l’emboutissage d’une part et recycler des alliages d’aluminium aux provenances plus diverses d’autre part, répondant ainsi aux besoins de l’industrie agroalimentaire, en particulier pour la production de canettes.

Simultanément, ces deux chantiers auront des effets bénéfiques à plusieurs niveaux. Ils devraient générer à terme la création de 90 emplois environ sur le site qui emploie déjà plus de 1500 collaborateurs. Ils devraient aussi permettre à l’usine d’accroître ses volumes d’aluminium transformé (actuellement autour de 450 000 tonnes par an) tout en réduisant sa dépendance aux fournisseurs d’aluminium primaire. Enfin, sur le plan environnemental, il faut aussi souligner la dimension vertueuse du projet : travailler sur une base d’aluminium recyclé permet de réduire de façon très substantielle les besoins en énergie et, de fait, les émissions de CO2 dans l’atmosphère.

 

image.HY87V1Présente à chaque étape de la genèse de ce projet, en proximité avec la direction du site de Neuf-Brisach, l’ADIRA a notamment fait le lien avec la Région Grand Est mais aussi avec les services de l’Etat en Région et la Communauté de Communes Pays-Rhin-Brisach pour en maximiser les chances de réussite. La mise en service est attendue pour 2024.

 

 

 

 

 

Liens utiles

  • CFDT

    Site officiel de la confédération

  • FGMM CFDT

    Site officiel de la fédération mines et métallurgie

  • URI CFDT GRAND-EST

    Site du Syndicat CFDT GRAND EST

  • LEGIFRANCE

    Site officiel du gouvernement (textes de loi)

  • UIMM

    Accès aux textes conventionnels de la métallurgie